Norvège: Hurtigruten et Trondheim

1

Hurtigruten

Moyens de transport: À pieds (beaucoup), autobus, traversier (deux fois) et Hurtigruten.

Petite escale à Urke pour profiter du paysage.

Une navette nous transportait jusqu’à la côte. Petite escale à Urke pour profiter du paysage.

L’express côtier Hurtigruten est aussi une expérience intéressante à vivre en Norvège. La flotte de navires longe la côte de port en port de Bergen à Kirkenes. La bateau quitte Bergen en soirée et se rend jusqu’au nord du pays en un peu moins de 8 jours. Pour notre part, nous arrêtions notre voyage à Trondheim: nous avons donc passé deux nuits sur le bateau (le nôtre était le MS Vesterålen). Si le pont du bateau nous permet d’apprécier le paysage à toute heure du jour, nous avons aussi beaucoup apprécié notre escale à Urke: petit village au fond d’un fjord où se juchent tout autour de nombreuses et impressionnantes montages.

Petite escale à Urke pour profiter du paysage.

Petite escale à Urke pour profiter du paysage.

En cours de route, nous avons aussi pu faire escale à Ålesund quelques heures. La ville possède une esthétique bien à elle. Les marches menant au point de vue sur la ville étant en réparation, nous nous sommes contentés de parcourir les rues. Je n’étais pas trop triste: soignant une fin de rhume, la perspective de devoir monter 418 marches ne me réjouissait pas beaucoup!

web_blogue_NORVEGE_138

Escale à Ålesund.

Trondheim

Moyens de transport: À pieds (beaucoup), train (de nuit) et avion (trois fois).

Un matin à Trondheim.

Un matin à Trondheim.

Dernière escale de notre périple, notre arrivée à Trondheim coïncidait avec la rentrée universitaire et certains tenaient à nous le rappeler en criant tout en transportant leurs canettes de bières vides ou en se déshabillant jusqu’au sous-vêtements en faisant mine de vouloir sauter du vieux pont (je ne suis pas resté pour vérifié s’ils l’avaient vraiment fait, cependant). Nous n’avions pas croisé autant de vie dans les rues depuis un bon moment et c’est plutôt représentatif de cette ville universitaire. Nous étions samedi aussi (le marché public prenait place au centre de la ville) et nous n’avions qu’à attendre le lendemain pour retrouver le calme des rues aux commerces presque tous fermés.

Premier lieu impressionnant de notre visite: la cathédrale de Nidaros. Maintes fois reconstruite, elle a été (et est encore) un lieu de pèlerinage important dans le monde chrétien puisque construite sur la tombe de Saint Olav. Nous y sommes restés pour un récital sur l’orgue baroque Wagner (un des cinq exemplaires dans le monde) et visiter les musées associés à l’histoire du lieu. Nous avons aussi sillonné les rues pour voir le vieux pont, l’ascenseur à cycliste, les nombreuses rues de la ville ainsi que quelques musées intéressants.

Départ: aéroport de Francfort.

Départ: aéroport de Francfort.

Après un excellent milkshake au Café Løkka, il fallait toutefois retourner vers Olso pour notre départ. Nous avons opté pour un train de nuit avec cabine et lits. Une expérience intéressante à vivre une fois dans sa vie, mais n’espérez pas être complètement reposé par ce voyage!

One thought on “Norvège: Hurtigruten et Trondheim

  1. Pingback: 2014: Une revue en photos - Sébastien Lavallée Photographe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *