Le fluo de demain

4

Le fluo de demain

Par Sébastien Lavallée

«Les modes passent, le style est éternel. La mode est futile, le style pas.»

– Yves Saint Laurent

Je suis né dans les années 1980. J’étais trop jeune pour me souvenir de tout, mais je me souviens clairement de mon habit de neige fluo (du jaune, beaucoup de jaune, et du bleu) et de mon couple tuque/mitaines assorties. Je m’en souviens, mes photos me le rappellent, mais quelle insulte au bon goût devant mon oeil de 2011! 

Il en va de même avec la photo, mais surtout avec l’édition des photos. Les logiciels nous offrent maintenant une panoplie d’effets et de traitements des images pré-programmés par d’autres. Il suffit de cliquer et on obtient un effet hors du commun. Certains en font même des recettes «secrètes» et les appliquent à toutes leurs images. Tout y passe: le cross-process (d’ailleurs, lisez un peu sur le sujet si vous n’avez jamais développé un film E-6 dans une machine C-41), vintage, désaturation partielle, effet vieillot, sur-saturation et over-sharpening, nommez-les!

L’erreur? Comme le présume la citation de Yves Saint Laurent: il s’agit de modes passagères, du fluo de demain. Est-ce que cela veut dire qu’il faut tout rejeter en bloc? Non. Il faut plutôt l’utiliser avec parcimonie. Imaginez: du jour au lendemain, un effet est relégué aux oubliettes, devient de l’histoire ancienne. Enlever UNE photo de votre portfolio ou de votre site web parce qu’elle ne concorde plus avec la nouvelle «mode», cela fait moins mal que si vous avez confondu «style» et «mode» et devez maintenant changer entièrement votre portfolio!

Qu’on me comprenne bien: il ne s’agit pas d’une «guerre» entre professionnels et amateurs. Pour mieux illustrer mon exemple, pensez aux filtres du type pro mist ou en étoile. Vous y voyez probablement une toute autre époque puisque ces filtres ont été sur-utilisés dans une période de temps bien précise, ils ont une «génération» à laquelle les rattacher.

Avez-vous d’autres exemples d’astuces techniques d’hier qui ont mal traversé le temps?

4 thoughts on “Le fluo de demain

  1. Claudette Mann

    Très bon article! Et en parlant des filtres pro-mist et en étoile sur-utilisés, ce qui me vient très clairement à l’esprit, c’est la version cinéma et télé de ces filtres. Vous souvenez-vous du Star Trek de la série originale? Chaque fois qu’on faisait un gros plan sur une femme, on se servait de ces effets. Dans le temps, c’était OK. Maintenant, c’est tellement daté, que c’est drôle et quétaine.


    • C’est très vrai! Même que certaines actrices exigeaient cela (une autre époque). C’était pour adoucir le visage, disait-on. On a qu’à réécouter Casablanca pour une petite dose de nostalgie! ;-)

      • Claudette Mann

        Oui, pour adoucir le visage et on accompagnait le tout d’une petite musique mielleuse! :D

Répondre à Claudette Mann Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *