Citizenside: la démocratisation de l’image?

0

Penseriez-vous, qu’en ayant capté avec votre cellulaire un évènement hors du commun, vous pourriez être publié via une agence de presse? C’est ce que propose Citizenside. Agissant comme une agence de presse photographique, elle propose même une application permattant de télécharger des photos directement de son iPhone vers le site web.

Si cela s’adresse majoritairement aux amateurs, aux témoins, il y a toutefois une rigueur journalistique importante. Il y a même des employés qui occupent le poste de chercheurs-vérificateurs (les fact-checkers francophones) qui vérifient l’authenticité d’une photo en fonction de ce que son auteur prétend être la réalité. Ils peuvent même dire si des logiciels comme Photoshop ont été utilisés (et travaille sur une façon de savoir à quel point ces logiciels ont modifié l’image)! Les photographes se voient alors attribué une cote de fiabilité en fonction de ces recherches.

En étant membre de cette agence, vous pouvez même recevoir des avis de la part des administrateurs si un événement important se déroule près de votre domicile.

Ce phénomène est à prendre au sérieux: même l’Agence France-Presse (AFP) est actionnaire minoritaire de Citizenside. En chiffres, c’est près de 500  images soumises par jour sur le site, des quatre coins du monde, dont 5 % du lot trouve preneur.

Les dirigeants et employés de cette entreprise de presse nouveau genre ne perçoit pas cette démarche comme allant à l’encontre des pratiques reliés à l’information. La plupart ont même leur carte de presse! Ils croient fermement que les photographes de presse de métier ne devraient pas craindre de telles pratiques, puisqu’elles ne nuisent en rien à leur travail. Et vous, qu’en pensez-vous?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *