Mouches noires et vidéo

2

Portrait: Famille Trudel + HDSLR

Couple, Famille Trudel, Domaine Mackenzie-King, Gatineau, Québec, Mai 2010 (© Sébastien Lavallée, 2010)

(© Sébastien Lavallée, 2010)

Session portrait: Famille Trudel

Samedi dernier: petite séance portrait avec la famille Trudel. Une grande famille avec quatre couples, leurs enfants, huit au total, et trois chiens! Nous nous sommes rendus au domaine Mackenzie-King, dans le parc de la Gatineau. On m’avait dit: «Tu vas voir, il y aura pas mal de mouches noires!» Pas si mal: j’en ai bien croisé quelques-unes, mais rien de dramatique. Une chance: elle sont voraces ces petites bêtes! Ci-dessus, une photo de l’un des «enfants» de la famille et sa copine.

Continue reading

Montagnes et début du printemps

0

Personnel: Glen Sutton et chiens à la ferme Moore

Vache, Glen Sutton, Mars 2010

(© Sébastien Lavallée, 2010)

Après quelques jours passés à Glen Sutton, le soleil et le temps chaud étaient à nos portes! Quoi de mieux pour commencer la semaine qu’une balade en compagnie de mon ami Phylip! Nous avons alors rencontré quelques chiens et leurs maîtres dans le champ derrière la ferme Moore à Gatineau. J’en ai fait un petit montage vidéo pour votre bon plaisir! Continue reading

De la souris au rabot

13

Portrait: Pierre Bellefeuille, graphiste et luthier

Pierre Bellefeuille (© Sébastien Lavallée, 2009)

Pierre Bellefeuille (© Sébastien Lavallée, 2009)

Pierre Bellefeuille est un graphiste de Gatineau qui s’est découvert une passion pour la lutherie. Tout a commencé avec un cadeau de la part de sa belle-mère en Belgique: un vieux violon qu’il a ensuite fait restaurer. La qualité du travail laissant à désirer, il a commencé à se renseigner sur les techniques de lutherie. D’un naturel perfectionniste, avec un grand souci du détail, M. Bellefeuille s’est consacré à la recherche intensive au cours des deux dernières années et, en compagnie d’un luthier d’Aylmer, a finalement construit son tout premier violon en 2009.

Son but? Il vise le marché haut de gamme d’ici cinq ans! Le marché des violons en bas de 4000$ étant saturé par la production chinoise, c’est vraiment de ce marché qu’il désire se démarquer  puisque c’est dans ce créneau plus haut de gamme que le travail minutieux de l’artisan prend toute son importance: «J’ai encore mes preuves à faire! Dans les prochaines années, j’aimerais faire des instruments que je pourrai présenter aux concours de la Violin Society of America (VSA) et essayer de me positionner parmi les premiers, si possible, sinon ça sera une expérience enrichissante», dit-il.

Celui qui désire vendre ses futurs violons entre 12 000$ et 20 000$ ne rêve toutefois pas en couleurs et ne voit pas cette passion uniquement d’un point de vue financier: «Je n’ai jamais travaillé pour l’argent, je travaille par passion, mais c’est certain que je vais chercher à rentabiliser mes investissements.»

 

Nouveau vidéo

0

Test: Canon EOS 7D

J’ai emprunté une 7D pour l’apporter avec moi lors d’un séjour à Montréal. Je n’ai fait que très peu de photos, préférant ajouter les quelques centaines de déclics au compteur de MON appareil plutôt qu’à celui qui ne m’appartient pas, mais j’ai au moins réussi à essayer un peu la fonction vidéo HD. Le montage étant terminé, voici donc le résultat!