Parc de Presqu’île, Ontario

0

Lac Ontario, Parc de Presqu'ile, Ontario (© Sébastien Lavallée)

Il y a quelques semaines, nous avons passé quelques jours en camping dans le parc provincial de Presqu’île en Ontario. D’une part parce que je n’avais jamais visité ce coin de pays, mais aussi parce que les parcs de l’Ontario sont l’un des rares endroits à une distance raisonnable de Gatineau où les chiens sont autorisés (pas partout, cependant, informez-vous d’abord).

J’avoue avoir été très surpris par le lac Ontario : je n’aurais jamais cru qu’il pouvait se transformer autant d’heure en heure ou de jour en jour. Du calme plat, il passe à des vagues impressionnantes nous donnant même l’impression que l’eau devrait être salée!

Lac Ontario, parc de Presqu'ile, Ontario (© Sébastien Lavallée)Lac Ontario, parc de Presqu'ile, Ontario (© Sébastien Lavallée)

Une balade dans les différents sentiers fait aussi découvrir une diversité impressionnante. Du marais à une forêt dense en passant par une plage tout près d’un site important de nidifications de centaines d’oiseaux : il y a beaucoup à découvrir sur une si petite superficie.

Lac Ontario, parc de Presqu'ile, Ontario (© Sébastien Lavallée)Lac Ontario, parc de Presqu'ile, Ontario (© Sébastien Lavallée)Lac Ontario, parc de Presqu'ile, Ontario (© Sébastien Lavallée)Lac Ontario, parc de Presqu'ile, Ontario (© Sébastien Lavallée)Lac Ontario, parc de Presqu'ile, Ontario (© Sébastien Lavallée)Lac Ontario, parc de Presqu'ile, Ontario (© Sébastien Lavallée)Lac Ontario, parc de Presqu'ile, Ontario (© Sébastien Lavallée)

J’avais aussi apporté mon fidèle Hasselblad argentique, mais l’un des rouleau que j’ai exposé n’a pas été développé assez longtemps (pas par moi) et n’est pas utilisable… J’ai tout de même rapporté ces images :

Lac Ontario, parc de Presqu'ile, Ontario (© Sébastien Lavallée)

Argentique

1
Mon grand-père, Noël 2011. (© Sébastien Lavallée)
Mon grand-père.

Je dois l’avouer: j’utilise encore des appareils photo fonctionnant avec de la pellicule. Couleur, noir et blanc ou ayant passé les dix dernières années dans un tiroir: la provenance de la pellicule ne m’importe guère, tout ce qui compte ce sont les trouvailles que cela procure. Vous pouvez maintenant me traiter de tous les noms, m’accoler des étiquettes si vous le désirez, mais j’utilise cette technologie d’abord et avant tout parce qu’elle me plaît! Continue reading