Le parcours d’une vie

0

Les passionnés de la photo: Guy Bélisle (hors-série)

Par Sébastien Lavallée

Guy Bélisle - Photo: Sébastien Lavallée (© Infocale.ca)

C’est avec modestie et une petite touche de fébrilité que Guy Bélisle parle de son parcours photographique. C’est avec un sentiment d’accomplissement, par contre, qu’il discute de son livre Flash et Mégapixels: «À la retraite, il y a des gens qui se paient des voitures ou des motos, mais moi j’ai décidé de me payer un livre photo.»

Celui qui a étudié en photo sans jamais y travailler professionnellement pourrait être décrit comme un vrai amateur: celui qui manipule l’art photographique pour le simple plaisir de la chose, toute une vie durant.

Le parcours photographique que retrace ce livre pourrait donner beaucoup à penser aux photographes professionnels aguéris: n’utilisant maintenant que des appareils numériques compacts, M. Bélisle nous rappelle qu’avant de vivre de son art il faut commencer par vivre notre art, l’installer dans notre quotidien. Ici, il n’est pas question de style ou de gadgets, mais de la simple relation entre un homme et sa vie par l’intermédiaire de la photographie.

Pourquoi s’offrir ce cadeau de retraite? À ce sujet, le photographe cite son ami Jean-Yves Guidon, qui signe aussi la présentation du livre: «Les gens qui font de belles choses doivent les partager. À les garder sous son lit, il est impossible d’aller plus loin.» Par son travail, M. Bélisle a eu la chance de voyager en Europe et de côtoyer des personnalités des quatre coins du monde, résultant en une grande ouverture sur le monde.

Appareil toujours en poche, il aime s’approcher le plus possible de ses sujets. Si le résultat a toujours plu à ses proches et amis, il n’avait cependant jamais pensé en faire un produit: «C’est un produit personnel plus que vendable. Moi, je suis allé au bout de mon projet.»

Des cent premières copies, soixante-quinze ont été remises à des personnes ayant influencé le photographe dans son parcours de vie. Cet album, pour lui, est un legs, la trace d’un parcours de vie, qu’il désire avant tout partager avec famille, amis et toutes les personnes croisées en cours de route.

Luminosité divine - Guy Bélisle

Luminosité divine - Guy Bélisle

Encre de Chine - Guy Bélisle

Encre de Chine - Guy Bélisle

Il est enfin là - Guy Bélisle

Il est enfin là - Guy Bélisle

Trampoline - Guy Bélisle

Trampoline - Guy Bélisle

Le marché de la photo est mort

3

Le marché de la photo est mort

Par Sébastien Lavallée

 

La photographie se démocratise-t-elle vraiment?

Le marché de la photo est mort… du moins c’est ce que certains tenteront de vous faire croire. Si vous vous retrouvez à lire ces lignes c’est que, quelque part, vous y croyez aussi. Vous avez certainement déjà croisé l’un de ces petits dessins animés automatisés (vous n’avez qu’à ajouter le texte et le logiciel vous monte le tout en un tour de main). Ils sont bien gentils, parfois drôles, mais à qui s’adressent-ils?

Continue reading

Acheter local, en photographie?

3

Acheter local, en photographie?

Par Sébastien Lavallée

Acheter local, en photo ? Infocale.ca, Appareil photo, dans l'herbe, devant un jardin. (© Infocale, 2010)

Les locavores, vous connaissez ?  Il s’agit d’une attitude écologique où l’on ne consomme que ce qui a été produit à un maximum de 250 km de notre lieu de résidence.* Maintenant, comment serait-il possible d’appliquer ce concept aux habitudes de consommation photographique ? Très peu de matériel photo est produit en Amérique du nord, cela est indéniable. Cependant, il est possible de privilégier les achats à proximité de son domicile malgré tout.

* Si cela vous intéresse, d’ailleurs, jetez un coup d’œil au site web du Marché de Solidarité Régionale de l’Outaouais (MSRO). On commande en ligne, la cueillette se fait aux deux semaines et les produits offerts sont excellents ! Continue reading